«

»

Août 16

Le Soleil est-il si Dangereux ?

Aujourd’hui, la version officielle qui prévaut consiste à nous mettre en garde sur sa dangerosité et si on reconnaît du bout des lèvres qu‘il peut avoir des effets bénéfiques en favorisant la synthèse de la vitamine D, on nous met en garde sur le risque de cancer de la peau en cas d’exposition excessive.

Ces assertions ne sont pas sans fondement, mais on nous explique ensuite que la seule solution est d’utiliser en abondance de la crème solaire.

Les fabricants de cosmétiques sont plutôt convaincants, il faut bien le reconnaître.

Devons-nous accepter cette thèse ?

Dans le passé et pour la plupart des traditions, l’astre solaire était plutôt considéré comme bénéfique. Parfois, on lui vouait même un véritable culte comme chez les Incas, notamment, même si dans nos contrées, les nobles, préféraient conserver une peau blanche, signe extérieur de leur statut, puisqu’ils n’étaient pas obligés de travailler à l’extérieur. C’est d’ailleurs encore le cas dans la plupart des pays d’Asie.

Et si on se posait enfin les bonnes questions !

  • Comment l’humanité a pu se passer de crème solaire pendant si longtemps ?
  • Le bronzage ne serait-il pas la meilleure façon de se protéger ?
  • Pourquoi a l’exception notable des Occidentaux, aucun autre peuple ne s’ ‘exposait volontairement la peau nue, aux heures les plus chaudes ?
  • Puisque les patchs médicaux permettent à une substance active de traverser la barrière cutanée, n’en est-il pas de même avec une crème ?
  • Peut-on considérer, qu’il est raisonnable de se mettre quelque chose sur la peau qui nous rendrait malades si on devait le manger ?
  • Sachant que l’innocuité des substances chimiques nécessite des moyens financiers énormes et que les industriels n’y ont pas vraiment intérêt, pouvons-nous croire quand on nous affirme que ce n’est pas dangereux ?
  • Quand on met dans la balance la pression d’intérêts financiers considérable d’un côté et la santé des consommateurs de l’autre, qui va gagner ?
  • Michael F. Holick  (endocrinologue, professeur de médecine, de physiologie et de biophysique) qui nous explique que la crème solaire diminue de 95% la synthèse de la vitamine D est il sain d’esprit ?

  • Pourquoi, quand il a fait la recommandation de s’exposer sans protection solaire 10 minutes plusieurs fois par semaine, a-t-il dut démissionner ?
  • Ne faudrait-il pas simplement éviter de s’exposer aux heures les plus chaudes et utiliser des vêtements adaptés pour se protéger ?

Je sais que c’est fatigant , mais parfois, c’est intéressant de se poser des questions…

JPR

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :